Un potager dans la villeCollectif Cultures Urbaines - Guillaume Popineau & David Trigolet

Le collectif Cultures Urbaines met en lumière la question de l’agriculture en ville et crée, au cœur d’Annecy, un jardin potager. De forme circulaire, il privilégie la diversité végétale et les variétés anciennes. Les fruits et légumes arrivés à maturité seront en libre service ! Et point d’orgue de l’expérience : une table de dégustation propice aux échanges et aux moments de partage.
Conçu comme un mandala selon les principes de la tradition indo-tibétaine, ce jardin de plantes comestibles véhicule l’idée que le potager doit conquérir les espaces urbains libres pour rendre la ville fertile. Produire en ville, c’est aussi favoriser les échanges entre les habitants et sensibiliser les citadins aux problématiques d’autonomie alimentaire et de qualité des produits. Outre son architecture exotique, ce jardin potager invite les promeneurs à se perdre dans les allées à la découverte d’une grande diversité végétale ; il n’y a alors qu’à tendre le bras pour ajouter à sa salade de tomates du basilic, de la coriandre ou encore de la ciboulette…


C’est en 2016, dans le cadre du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire, que le collectif Cultures Urbaines prend vie. Guillaume Popineau a travaillé comme ingénieur paysagiste pendant trois ans au sein d’une agence de paysage parisienne avant de partir en Amérique du Nord découvrir les systèmes de production alternatifs en ville. Formé à la permaculture, il s’installe à Bordeaux en 2016 et crée AKEBIA. Ingénieur paysagiste, diplômé de l’Institut national d’horticulture et de paysage d’Angers, David Trigolet crée en 2015 une entreprise d’agriculture urbaine et d’aménagements paysagers comestibles à Angers : POTAG’HOME.

26

Œuvre présentée pendant Annecy Paysages 2018, reconduite en 2019

 

À voir des mêmes artistes – Place aux vers !

LieuParc Charles BossonOuvrir la carte