Cercle ÉvaporéMarie-Océane Avril & Jennyfer Dos Santos Vidal

Généralement utilisé comme objet de contemplation, le paysage devient, avec Cercle Évaporé, matière à expérimentation. À travers une balade urbaine, les promeneurs participent à l’œuvre en contemplant l’effet d’anamorphose. Le patrimoine naturel paysager annécien est re-dévoilé par une conception poétique à la frontière du mobilier urbain et de l’œuvre d’art.
Cette installation propose un effet d’illusion d’optique reposant sur un principe d’anamorphose. Ce terme provient du grec « anamorphoûn » qui signifie transformer. élaboré comme une micro-architecture, Cercle évaporé se compose de deux éléments distincts séparés dans l’espace. Les passants évoluent alors dans ce même espace laissant ainsi le cercle se dessiner, afin d’orienter ou de désorienter leur regard. Une invitation à observer la nature autrement, à transcender notre propre vision pour exacerber la beauté du paysage et de tout ce qui nous entoure. Alors, la magie de l’anamorphose opère…


Après une formation en Arts Appliqués, Jennyfer Dos Santos Vidal s’est dirigée vers les études d’architecture. Forte de ces deux enseignements, elle a conservé cette sensibilité dans son rapport au paysage, pour apporter de la poésie et animer le quotidien d’une ville. Originaire de Guyane Française, Marie-Océane Avril se tourne résolument vers la nature dans une constante omniprésente tant dans son parcours personnel que professionnel. La pratique constructive est pour elle la façon la plus enrichissante de vivre un milieu architecturé, afin de transmettre par l’objet final une émotion et un souvenir.

4

Lauréats de l’appel à projet 2019 destiné aux étudiants et jeunes diplômés des écoles d’art, de paysage, d’architecture, de design et de communication

LieuSquare des MartyrsOuvrir la carte