Place aux vers !Collectif Cultures Urbaines - Guillaume Popineau & David Trigolet

Le collectif Cultures Urbaines propose l’installation d’un potager en pleine ville. Les parcelles naturelles délaissées retrouvent une utilité et un sens, la nature reprend ses droits. Les voisins sont invités à faire vivre les potagers en y fabriquant du compost. Les productions légumières de ces installations sont en libre service à maturité !
Inspirée de l’architecture alvéolaire que l’on retrouve dans la nature, le projet Place aux vers se compose d’un ensemble de modules hexagonaux en bois. Le choix de cette forme permet de multiples assemblages et offre la possibilité de réinterpréter le modèle permacole du « Keyhole garden » ou « Jardin en trou de serrure ». Autour d’un module dédié au compostage se greffent donc des modules de culture dans lesquels sont plantés des aromatiques et des plants de légumes. À travers cette installation, il s’agit donc de donner vie à cette place, d’en faire un lieu d’échange et de rencontre pédagogique, de créer une véritable oasis urbaine.


C’est en 2016, dans le cadre du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire, que le collectif Cultures Urbaines prend vie. Guillaume Popineau a travaillé comme ingénieur paysagiste pendant trois ans au sein d’une agence de paysage parisienne avant de partir en Amérique du Nord découvrir les systèmes de production alternatifs en ville. Formé à la permaculture, il s’installe à Bordeaux en 2016 et crée AKEBIA. Ingénieur paysagiste, diplômé de l’Institut national d’horticulture et de paysage d’Angers, David Trigolet crée en 2015 une entreprise d’agriculture urbaine et d’aménagements paysagers comestibles à Angers : POTAG’HOME.

6

À voir des mêmes artistes – Un potager dans la ville

LieuSquare du collège Chappuisien + Placette CarnotOuvrir la carte